samedi 11 septembre 2010

Les décors en BD

La réalisation des décors: un sacré travail!
Le lecteur ne cite pas toujours les décors dans son appréciation de la qualité du dessin d'une bande-dessinée. Ils demandent pourtant un gros travail aux auteurs: perspective, effets d'ombres et de lumières, météo pour les extérieurs, ajout des couleurs... Il doit être crédible; il nécessite une documentation, en particulier dans les BD historiques ou contemporaines. Chaque case est un tableau à elle toute seule.

Les décors "too much"
Mais le décor peut desservir le récit voire le plaisir du lecteur, lorsqu'il est utilisé à outrance. Ou, pour le moins, l'intérêt de la BD devient le décor, et non plus le scénario, ni même les personnages. On citera le travail certes formidable de Jean-Claude GAL sur la saga ARN éditée aux humanoïdes associés. On a le souffle coupé devant autant de détail et de perfectionnisme. Mais cet ouvrage s'adresse plutôt aux puristes; le lecteur « classique » risque de ne pas s'y retrouver, perdu dans autant de décors, et un scénario pour le moins réduit au minimum syndical.

Sans décors?
extrait de Marius et Erwan de SYL
A l'opposé, quand on observe attentivement une BD, on repère parfois certaines cases sans décors. Attention, ce n'est pas forcément négatif! Il s'agit d'un effet qui sert la narration. En général, cela a lieu lorsqu'il y a un gros plan sur un visage, un objet, ou une action particulière.

Mais certaines BD, réalisées « à la va-vite », comportent peu de décors; là, il s'agit de diminuer les coûts de production. Dans ce genre, on retrouvait il y a quelques années, toutes les BD « comics » made in USA, comme celles éditées par MARVEL.


Coup de chapeau
Les temps ont bien changés car aujourd'hui cette maison d'édition produit des BD du plus haut niveau. Dans Ultimates, édités en version DELUXE par MARVEL, le dessinateur titulaire, Bryan HITCH, transcende véritablement le scénario de Mark MILLAR. Le soucis des détails est omniprésent, les décors hyper-réalistes, bref une réussite absolue! Précipitez-vous donc sur le web ou dans votre librairie pour obtenir ces volumes qui reprennent l'histoire des Avengers, comme vous ne les avez jamais vu!

Honneur également à l'école Franco-Belge au travers de SELS et sa BD « Bruges-la morte », éditée par HIMALAYA, où le réalisme des décors vous fera frémir.

Il y aurait des centaines d'auteurs à citer: ROSINSKI avec Thorgal, aux éditions du Lombard, LETURGIE avec Percevan ou BLANC-DUMONT avec Cartland aux éditions DARGAUD...

Bonnes lectures

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire