lundi 20 juin 2016

Fabrication additive pour Ariane 6


La fabrication additive
La fabrication additive permet l'usinage de pièces complexes et souvent uniques. La matière de base utilisée pour la fabrication peut être sous forme de liquide, de poudre, de ruban ou de fil. Selon wikipédia "Cette matière peut être présente dès le début du processus de fabrication ou déposée au fur et à mesure de ce processus".

De la 3D à la 3D industrielle
Chacun pense aux imprimantes 3D des "makers", dans les petits ateliers collaboratifs. L'UIMM nous apprend que le principe a été adopté par l'industrie sur de très grands chantiers high-tech, comme celui d'Ariane 6.

Gain de temps et d'argent
Sur le chantier Ariane 6 l'usage de la fabrication additive semble évident. Pascale Rimbault témoigne sur le site Les industries technologiques: "La production des petites pièces complexes à usiner, comme par exemple celles utilisées sur les éléments de moteur à propulsion liquide, ne prend ainsi plus que quelques jours, au lieu de plusieurs mois."

Les tisserands des étoiles
Imaginons donc nos techniciens et ingénieurs, brodant Ariane 6...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire