lundi 9 janvier 2017

CABU RIP


La douleur est encore là
J'ai réalisé ce dessin peu de temps après les attentats de Charlie Hebdo en 2015. Je ne l'ai pas présenté à l'époque, d'une part pour ne pas blesser la famille de Cabu, d'autre part parce que j'étais moi-même choqué. Finalement, ce dessin était juste pour moi, en forme de pied-de nez à la mort et à l'obscurantisme.

Mais quand même
Désormais nous vivons quotidiennement avec la menace des musulmans islamistes intégristes. Il me paraissait comme leur laisser une victoire que de ne pas diffuser ce dessin, enfin. La liberté d'expression doit être une réalité dans les actes, pas de simples intentions...

Merci
Cabu m'a donné l'envie de dessiner tout jeune, et sans lui je ne serais peut-être pas où je suis. Bien d'autres dessinateurs m'ont encouragé, je les remercie pour leur inspiration.
Peace and love, and never give up!


Voir les autres dessins réalisés lors des attentats de Charlie Hebdo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire