jeudi 2 février 2017

Vente directe


La grande distribution commence à regretter sa politique de sous-valorisation des producteurs. Les initiatives se multiplient pour les court-circuiter, au sens littéral du terme. Cumulé avec la volonté croissante des consommateurs de manger sain, les magasins de vente directe fleurissent pour notre plus grand bonheur.

Un dessin publié dans l'Est Agricole et Viticole

Tous les dessins Agriculture en suivant ce lien!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire