La pub sur les trottoirs

(c) Sylvain Pongi auteur, tous droits réservés

La pub sur le trottoir
Voici une info relayée par CB news: "Par un décret du 22 décembre publié au Journal officiel, les agglomérations de Bordeaux, Lyon et Nantes peuvent depuis le 1er janvier, et pour 18 mois, tester les publicités éphémères sur les trottoirs, jusque-là interdites par les codes de la route et de l'environnement". Il s'agit donc d'un test grandeur nature. Bordeaux s'y est opposée pour son centre historique, Lyon démarre une consultation.

Boum
Smartphone + marche = choc n'est plus si rare; voir cette video ou plusieurs personnes se mangent un poteau ou une porte. La fin fait bien comprendre comment cela peut être plus grave. Pour les simples piétons également (voir l'article de Libération).

Une cible, un média
Et du point de vue communication, cela donne quoi?
Pour celui qui regarde son smartphone en marchant, le sol est la bordure de son champ de vision, comme un cadre, alors qu'un panneau d'affichage classique, plus haut, est en dehors. Les éléments au sol sont donc partiellement visibles.
Pour preuve cette expérimentation sécurité aux Pays Bas: une ligne rouge luminescente sur le sol indique la proximité d'un feu rouge!

Cette initiative serait-elle une tentative des annonceurs pour retrouver leur public, perdu dans leurs écrans?

Terminons avec cet article du site l'info durable et cet article du point qui amènent quelques arguments en faveur de ce nouveau support de communication...

Commentaires