Ré-écritures


Au moment où le Sénat "corrige" le projet de loi EGALIM, le gouvernement corrige les publicités du célèbre distributeur Leclerc, allant jusqu'à les qualifier de "fake news". Une concomitance fortuite saluée dans l'hebdomadaire Le paysan du Haut Rhin.
Voir les autres dessins sur l'agriculture.

Commentaires